ACCUEIL

Burn out, stress, douleurs, deuil, manque de confiance en soi, difficultés relationnelles, harcèlement, traumatismes, sentiment de vide, d’échec, d’abandon, dépression, perte de sens, histoire de vie personnelle et ou sociale en bouleversement, transitions malmenées, … croisent aujourd’hui votre chemin. Le tout dans un contexte sociétal où la vie et les exigences de performance ne cessent de s’accélérer. Vous avez besoin d’écoute, de prendre du recul, de clarifier des situations problématiques qui se répètent… Vous avez envie de vous recentrer, de faire de nouveaux choix, …

Le Souffle Libre vous propose un espace de ressourcement et de (re)construction de Soi, par une approche relationnelle, mettant en lien corps et psyché, dans un équilibre se (re)déployant à votre rythme.

Vous y trouverez :
A Liège :
Des séances individuelles de psycho somatothérapie analytique
Des séances individuelles de Massage Sensitif Camilli® de Bien-Être, pour toute personne, valide ou moins valide, femme enceinte, souffrant de douleurs, de maladie, … souhaitant se détendre et lâcher prise, prendre un temps pour soi
Des soirées de « pratique guidée » de massage et d’exploration d’ « autres possibles relationnels », un lundi soir par mois

A Namur :
Des formations de Praticien(ne) en Massage Sensitif Camilli® de Bien-Être, et de professionnels des secteurs psycho-médico-sociaux et éducatifs, regroupées à Vevy Wéron (Wépion) et portées par une équipe de praticiens-formateurs en exercice.
www.formation-massage-sensitif-camilli.net

Ces outils ne sont pas séparés par des lignes étanches, ils sont différentes portes d’entrées possibles à prendre, à vivre comme complémentaires, selon vos besoins, envies et le potentiel que vous souhaitez explorer.

L’approche proposée allie spécifiquement les aspects psychologiques et corporels. La Méthode Camilli® permet une attention à soi dans l’ouverture de la relation à l’autre. Le praticien, de par sa qualité de présence, psychique, émotionnelle, corporelle, ouvre un chemin d’ouverture et d’introspection. Il s’agit d’utiliser au mieux vos ressources propres, pour devenir cré – acteur de votre histoire présente et à venir, à votre rythme.
Elle permet de nombreuses possibilités d’application tant dans la sphère privée que dans les domaines de la santé, l’éducation, … depuis la prévention jusqu’au soutien de personnes en difficulté, que ce soit de manière passagère ou chronique.

Nous avançons selon le principe directeur du maïeutage, selon lequel le praticien, tel un accoucheur, aide la personne accompagnée à faire le point, à prendre conscience de ses potentialités et de ses limites et à agir en prenant toutes les précautions voulues. Le praticien ne connaît pas à l’avance ce que la personne accompagnée doit ou peut découvrir. La prise de conscience et le changement relèvent de cette dernière et ont lieu après diverses confrontations/fécondations entre les vécus du corps et ceux de l’esprit : corps conscient/corps inconscient, psychisme conscient/ psychisme inconscient. (Claude Camilli, La méthode Camilli, psychanalyse corporelle).

La Méthode Camilli® tente d’aller au-delà de plusieurs écueils :
– Celui d’un accompagnement psychologique vécu comme essentiellement rationalisant, passant uniquement par la parole, et se coupant trop souvent de la réalité vivante des émotions et affects sources et expressions de la rencontre,
→ Un toucher relationnel vous est proposé afin d’ouvrir à d’autres possibles.

– Celui d’un accompagnement corporel vécu essentiellement sur le mode de la réparation physique.
→ La prise en charge s’intéresse au sens du symptôme et vous propose d’aller au-delà de sa répétition pour exister.

– Celui d’un accompagnement corporel vécu essentiellement sur le mode de la décharge émotionnelle, de la détente, sans qu’aucun relais et élaboration psychologique ne soit mis en place.
→ Un réel lieu de parole et d’élaboration vous est proposé pour aller au-delà du « vase qui se remplit et qui se vide ».

– Celui encore d’un accompagnement corporel vécu « hors contact », en dehors de la relation.
→ Le toucher proposé a pour but d’ouvrir la relation, à soi en incluant l’autre. Nous sommes au coeur de ce qui nous constitue en tant qu’être : la question du lien.

Le but est que vous puissiez intérioriser le lien et développer en vous un lieu d’épanouissement, de sécurité, de détente, gage de rapports plus harmonieux avec les autres.

Image – Le lac Baïkal