PSYCHO SOMATOTHÉRAPIE ANALYTIQUE

Mal-être et spirale négative ne sont pas des fatalités. L’écoute de soi et le dialogue avec soi peuvent s’avérer des outils précieux pour en sortir. Le but premier et ultime de ce travail est de vous permettre de (re)trouver l’harmonie avec vous-même et avec les autres.

Si ceci vous parle, je vous propose de faire l’expérience :

  • d’être écouté sans réserve, à partir de ce qui vous constitue en tant qu’être humain : votre corps et votre ressenti, vos émotions, votre histoire, votre façon d’être en relation avec vous-même et les autres
  • d’une qualité d’accueil et de présence entière: à partir de ce que vous êtes, vous êtes accueilli sans jugement, en tant que personne libre de ses choix et de sa vie
  • d’un cadre confidentiel et sécurisé clair, qui permet de vous dire et de vous entendre dire, afin de vous réapproprier votre histoire, intégrant ses ombres et ses parties lumineuses.

Cette expérience, somme toute assez rare, voire inconnue pour beaucoup d’entre nous, est destinée à vous permettre de faire le point, prendre du recul, faire des choix, …. Il s’agit d’utiliser au mieux vos ressources propres, pour devenir créateur de votre histoire présente et à venir, à votre rythme.

L’approche combine temps verbal d’inspiration analytique et temps corporel, qui offre des possibilités complémentaires aux méthodes plus classiques, parfois vécues comme trop intellectuelles ou rationalisantes. Elle encourage votre positionnement de Sujet, actif et créatif de votre histoire.

Un espace de sécurité intérieure est possible. Vous pouvez quitter les stratégies de lutte, fuite ou de repli sur soi et faire place à l’altérité, avec ouverture et confiance.

Indications (liste non exhaustive) :
Deuil, burn-out, dépression, mal-être, harcèlement, stress, insomnies, douleurs répétées, psychosomatismes, fibromyalgie, problématiques émotionnelles, relationnelles, difficultés à prendre sa place, à prendre des décisions, manque de confiance en soi, dépendances, angoisses, femmes enceinte ou en difficulté de l’être, FIV…

  • Se détendre, entrer dans son espace intime, ressentir, s’ouvrir à son inconscient.
  • (Re)découvrir le plaisir d’habiter son corps, lieu de rencontre et d’échange, prendre soin de soi.
  • Accueillir et apprivoiser ses émotions et affects
  • Sortir du stress, de la souffrance physique et psychique, de l’anesthésie ou de l’hypersensibilité corporelle et émotionnelle.
  • Reprendre confiance en soi et dans les autres,
  • Mieux communiquer.
  • S’accepter davantage, recouvrer un sentiment d’unité.
  • Trouver du sens, se donner la possibilité de changer.

55 €/ séance
Jeunes, étudiants, revenus minimum: une difficulté financière ne doit pas constituer un empêchement, évaluation de la situation et formules adaptées, renseignez-vous.

« La thérapie ne peut être réduite au fait d’expliquer le comportement du patient par les éléments du passé, il s’agit plutôt de le soutenir et de l’aider à développer son conscient, en se tournant vers l’avenir. Elle est le terreau d’interactions qui doivent être vécues et pas seulement pensées, qui résultent d’une ambiance de confiance, d’ouverture et de proximité entre les deux partenaires. Elle opère au sein d’une relation vive, qui est beaucoup plus que l’application d’une méthode. (…) Il s’agit notamment d’amener le patient à « agir », pour exprimer le noyau profond de sa personne. Cela permet de souligner ses forces et ses carences et entraîne inévitablement des prises de conscience ». Alain Delourme, La distance intime