Sandrine Meunier

Photo de Sandrine Meunier

Licenciée en psychologie, j’ai travaillé plusieurs années dans l’animation, la formation et la gestion dans les secteurs socio-culturel et éducatif. L’absence de prise en compte des sentiments très forts soulevés par l’engagement et la militance, requis par l’ampleur de la tâche à accomplir, le manque d’offre de recul et de retour sur soi, de recentrage pour se ressourcer et analyser les pratiques, … m’ont amenée à toucher mes limites, tant physiques, qu’émotionnelles et relationnelles.

Le massage thaï a été la première piste que j’ai suivie, en 2000, m’aidant à gérer mon stress, à prendre soin de mon corps, à me poser. Pratiquer, remettre sans cesse les mêmes choses sur le métier… Au fil de ce parcours de plusieurs années, c’est la question de ma relation à moi-même, en lien avec les autres, qui a émergé.

Je me suis alors orientée vers le Massage Sensitif Camilli®, dans un souhait de combiner approches corporelle et psychologique (ateliers tous publics en 2005, somatothérapie en 2006-2008, psycho somatothérapie en 2014-2016). L’envie de me rapprocher de l’humain, dans une dimension d’écoute plus profonde, m’y a conduite.

En parallèle, passionnée par les diverses méthodes de construction et les multiples formes d’habitat, j’ai transformé et rénové une première maison, puis construit une seconde, dans une réflexion sans cesse renouvelée sur les liens entre maison, lieu, manière de vivre et Soi.

Sensibilisée par les questions environnementales, je m’intéresse également au mouvement de la transition, que ce soit la transition d’un point de vue social, économique, écologique, politique… , ou encore intérieure, dans une posture de lucidité et d’éveil aux changements à venir, pour une vie ancrée dans les limites et frontières du vivant.

La spiritualité et diverses formes d’ « éco-reliance » prennent de plus en plus de place dans mon quotidien.

Psychologue, thérapeute psycho-corporelle, je vous invite à construire votre « marche hybride », pas celle édictée de l’extérieur, mais tout simplement la vôtre.